Cybersécurité et idées reçues

Avec son jargon et ses adeptes, la cybersécurité peut vite ressembler à une secte de geeks pour les non-initiés… Mais il ne faut pas forcément être un hacker dans son grenier ou être admis chez les geeks d’une entreprise pour comprendre ce qu’est la cybersécurité. Il est temps de faire la chasse aux mythes et autres idées reçues qui ont encore la peau dure.

“Il faut avoir fait Polytechnique pour comprendre !”

Un cliché trop souvent répandu sur la cybersécurité. Pour les amateurs, le jargon de programmation et technique ne semble être accessible qu’après de longues études informatiques… Faux, le langage technique de la cybersécurité utilise beaucoup d’abréviations, mais reste un ensemble de mots qui désignent des éléments, tout comme on appelle un chat, un chat. Facile non ?

“C’est bien connu, c’est un métier d’homme”

Les gens ont tendance à croire que la cybersécurité est un métier d’homme, car un métier technique… Pourtant, les femmes sont de plus en plus présentes dans le métier et souhaitent justement l’ouvrir à la diversité. Le Cercle des Femmes de la Cybersécurité, travaille activement à faire changer les mentalités. Mesdames, lancez-vous !

“La cybersécurité, cela ne me concerne pas”

Les petites entreprises, les industries moins modernes et bon nombre de particuliers ne se sentent pas concernés par des éventuels problèmes de cybersécurité. C’est une idée reçue très dangereuse, les hackers peuvent s’introduire dans n’importe quel appareil et dans notre société qui se numérise de plus en plus, la menace est encore plus présente. Renseignez-vous.

“Les hackers sont tous des prépubères dans leur cave”

Ce préjugé largement alimenté par la télévision et le cinéma, montre une vision démodée des cyberattaques. L’actualité nous a montré que les hackers étaient de plus en plus débauchés pour travailler dans des entreprises et pour les gouvernements, pour la protection aussi. Les hackers sont désormais de véritables professionnels, ils sont organisés et sont des experts dans leur domaine.

“La cybersécurité, c’est une affaire d’état”

Après des affaires comme celle des écoutes de la NSA, qui ont eu un impact mondial sur la sécurité des données sensibles, on a tendance à croire que la cybersécurité concerne les états entre eux. En fait, lorsque l’on commence à identifier quelles sont les données sensibles qui pourraient intéresser les hackers… On se rend vite compte qu’il y en a énormément : des données personnelles de particuliers, des plans de construction de produits industriels, des codes informatiques, …

“Tu travailles dans la cybersécurité ? Tu pourrais réparer mon ordinateur ?”

Dans un monde peu connu des particuliers, ce genre de cliché a encore de beaux jours devant lui. Les gens ont encore du mal à faire la distinction entre les nombreux métiers liés de près ou de loin au monde informatique. Un développeur informatique saura programmer des logiciels et mettre en place des sites ou applications mais ne saura pas nécessairement réparer un ordinateur. Et oui, ce n’est pas parce que l’on dentiste que l’on sait réparer une roulette !

Finalement, la cybersécurité n’est pas un monde inaccessible qui est réservé aux geeks et aux hackers. C’est un enjeu actuel qui concerne tout le monde et chacun peut devenir acteur de ce milieu. Alors si vous êtes tenté par la cybersécurité, renseignez-vous et contactez-nous. Spécialiste de la cybersécurité pour l’Internet Industriel, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents motivés.